Saut au contenu

Terminologie archivistique multilingue

Au sujet de la Terminologie archivistique multilingue

 

Bienvenue sur la Terminologie archivistique multilingue , une base de données interactive de terminologie archivistique en ligne.

La terminologie archivistique multilingue est :

  • Une source internationale donnant accès à la terminologie et aux définitions utilisées par de nombreuses traditions pour exprimer des concepts communs en matière archivistique
  • Un instrument dynamique qui reflétera les errements internationaux dans le domaine archivistique et suivra leurs évolutions au fil du temps
  • Un produit créé par des professionnels de l'archivage du monde entier, en s’inspirant des pratiques courantes et en puisant dans des sources officielles
  • Un outil maintenu par ses utilisateurs – professionnels, universitaires, chercheurs, et étudiants de la communauté archivistique internationale
  • Un référentiel constamment mis à jour au service des étudiants et des professionnels
  • La référence terminologique pour les Modules de Formation de l’ICA : La voie des Archives Numériques : Questions sur la conservation numérique
  • Un moyen permettant aux utilisateurs d’informer le monde de l’archivage de tout nouveau concept identifié par des termes et des définitions spécifiques

La base de données est destinée à faciliter la communication et la compréhension des concepts liés aux archives à travers toute une série de langues, de cultures et de traditions en matière archivistique.
Comme la terminologie est une entité vivante, cette base de données constitue une ressource dynamique qui pourra bénéficier des avantages offerts par les réseaux numériques et par la mise en commun des connaissances au sein de la communauté archivistique. Elle est présentée sous forme de wiki, et tout utilisateur dûment inscrit pourra y ajouter des termes, des définitions, des liens entre les définitions et des commentaires.

L’objectif de la base de données est de représenter autant que possible les traditions archivistiques nationales et régionales à travers le choix et la définition des termes.
Établie à partir de 320 termes anglais, qui ont ensuite été transposés dans plusieurs autres langues, la base de données est cependant résolument neutre, aucune langue et aucune tradition ne primant sur les autres. Les termes et les définitions y sont présentés tels qu’ils sont utilisés par les professionnels de l’archivage chez eux ou sur leur lieu de travail.
Comme dans certaines des langues figurant dans la base il n’existe pas d’équivalent pour tous les concepts exprimés par les termes anglais ou pour les termes en eux-mêmes, certains termes et définitions ont été traduits à partir d’une source officielle de langue anglaise, identifiée par des citations. Ainsi la base de données offre un outil propice au partage des connaissances en matière de pratiques et de recherches archivistiques ainsi qu’à l’élargissement du discours archivistique. La prise en compte des habitudes régionales ou nationales demeure cependant primordiale.
Les langues sélectionnées correspondent au profil des volontaires que l’équipe a pu réunir au moment de la traduction, et témoigne d’une grande volonté de collaboration et de participation internationales. D’autres langues seront intégrées dès que les professionnels de l’archivage du monde entier commenceront à utiliser la base de données, celle-ci étant dynamique et extensible à tout moment à de nouvelles langues.

Les définitions figurent dans l’ordre chronologique de leur téléchargement et n’ont aucune signification hiérarchique.